[Retour Sur] La bêta fermée de Fallout 76, tout savoir (ou presque) en 5 points

Avant sa sortie le 14 novembre prochain, Bethesda à donc permis à des millions de joueurs et de joueuses ayant effectuer une préco ou une réservation de Fallout 76 de s’y essayer. J’ai eu la chance d’obtenir un accès à cette fameuse bêta et après avoir télécharger les 94 go nécessaires et réserver la soirée du 1er novembre que je reviens pour vous en 5 points sur ce que je retire de ma session sur le jeu dans sa version PS4. Alors hype ou finalement j’ai perdu mon temps ?

Fallout 76 bêta.jpg

Cet article est en quelques sorte une partie deux à l’article « Retour Sur, l’annonce de Fallout 76 entre rêve et désillusion » à cette adresse. Vous le verrez durant votre lecture, il est en partie négatif. Mais je voudrais préciser que moi même, ça ne me plaît pas ce que vous allez voir ci dessous. C’est un peu une sorte d’article tellement honnête qu’il est aussi une sorte de crève coeur tant la situation autour de Fallout 76 est réellement dramatique pour un fan d’une saga SOLO de voir que ça vire machin du pauvre.

Fallout 76 B.E.T.A._20181101191331
J’aurais dû être attentif à ce que mon avatar essayait de me dire à ce moment là…

Qu’est-ce que Fallout 76 ? Univers et scénario, ce que vous y ferez dedans

Fallout 76 B_E_T_A__20181101191845.jpg
Des décors très sauvages et assez automnal pour Fallout 76 vraiment superbes

Après avoir quand même consacré plus de 300 heures à Fallout 4 (il est le JV le plus joué de cette gen de mon côté), l’annonce d’un nouveau Fallout m’avait vraiment rendu très heureux jusqu’au gros ascenseur émotionnel, bref. Dans Fallout 76, vous vous incarnez vous même, après avoir créer votre personnage, homme ou femme, basé sur l’éditeur de personnage de Fallout 4. Vous commencez dans l’abri 76 en 2105. Votre mission sera de retrouver votre superviseur dans un premier temps mais une fois sorti, vous devrez suivre un tutoriel aider les volontaires qui vous diront comment survivre dans ce « nouveau » monde. Entre comment faire chauffer de l’eau pour éviter de boire de la rad, savoir comment se faire un steak et se créer des pièces d’armures ainsi qu’une arme, Fallout se destine avant tout aux joueurs et aux joueuses n’ayant jamais mis les pieds dans cet univers si particulier et si cher à mon cœur. Le scénario ne casse pas trois pieds à un rad-canard mais vous fait enchaîner les missions. Rien de bien méchant ni fou-fou. J’ai même préféré suivre la quête « principale » que d’aller explorer à droite et à gauche, ce qui en dit long je pense… Ce que vous devez faire : suivre les premiers pas afin d’assimiler la marche à suivre pour y survivre et ensuite vous allez devoir vous développer entre exploration et fouille intensive des endroits afin de récupérer le plus d’éléments servant à la construction comme le fer, l’acier, le cuir et ainsi de suite, si vous connaissez les mécaniques de Fallout 4, c’est la même chose ici. Il faut juste savoir que votre inventaire est riquiqui et que vous ne pouvez pas tout porter au delà d’un certain seuil (c’était 160 de poids pour mon personnage). Ce qui m’a choqué par contre, c’est que là où vous devez stocker votre bric à brac, là aussi c’est limité. A 400. Oui, oui. Alors que c’était illimité dans Fallout 4, ici tout ou presque vous limite dans votre but. Bref, apparemment tout va bien, tout est cool donc ok.

Fallout 76 B_E_T_A__20181101200500.jpg
Le ciel étoilé de Fallout 76 est absolument superbe.

Comment il se joue, gameplay et mécanique RPG

Niveau gameplay, en ce qui concerne la prise en main, il se joue exactement comme Fallout 4 mais avec quelques subtilités comme la roue d’inventaire rapide que j’ai trouvé absolument horrible à utiliser. La vue TPS et FPS est toujours présente et vous changerez à la volée comme bon vous semblera, rien de bien nouveau de ce côté là. En ce qui concerne les combats, rien n’a changé par rapport à Fallout 4 sauf le VATS (ou SVAV) qui ne ralenti plus considérablement le temps mais se voit transposé en temps réel. Il faut cela dit que je vous parle d’un nouvel ennemi que j’ai rencontré, les calcinés, une sorte de goule avant l’état de goule, puisque les calcinés agissent avec intelligence avec un comportement de morts vivants classique. En gros et de façon simple, imaginez des goules intelligentes, agissant en groupe de 4-5-6 individus et avec des armes à feu (pour la majorité mais j’en ai vu avec des armes blanches comme des hachettes ou des couteaux). C’est une excellentissime idée de la part de Bethesda, la seule du titre même. Je finis sur la gestion de la soif et de la nourriture, puisqu’il vous faudra vous nourrir et boire un coup de temps en temps. Si vous ne le faîtes pas, vos Points d’Actions diminueront en conséquence. C’est pas si chiant que ça et c’est même une assez bonne idée là encore. Niveau mécanique RPG, rien de nouveau, vous engrangez de l’expérience qui vous fera prendre un point d’expérience, la petite nouveauté étant que le système vu dans Fallout 4 à purement et simplement dégagé au profit d’un système alternant un point dans le SPECIAL (force, endurance et cie) et un booster de compétences à répartir tout les deux niveaux. Admettons que vous ayez deux points dans la Force, vous pourrez donc répartir deux compétences dans votre force comme par exemple, infliger plus de dégâts avec telle arme au corps à corps et ainsi de suite. J’aime bien ce « nouveau » système même si ça sent les micro-transactions dans pas très longtemps…

Fallout 76 B.E.T.A._20181101195851
Le seul sourire que j’ai pu avoir durant mon calvaire ma session sur cette bêta.

Graphiquement et techniquement, comment ça se présente à deux semaines de sa sortie ?

Fallout 76 B_E_T_A__20181101200950.jpg
La patte graphique de Fallout 76 est vraiment magnifique, mais vraiment.

Graphiquement, c’est identique à Fallout 4. Mais Fallout 76 se démarque par ses environnements que je trouve absolument magnifique puisque totalement inédit dans l’univers. Alliant quand même l’identité post apo habituelle avec cette fois ci cette touche chaude d’automne avec ses rayons du soleil très chauds qui renouvelle cette envie de s’y perdre. Techniquement parlant, on aura beau me dire que c’est une bêta, c’est une catastrophe. Dans Fallout 4, ça pouvait passer difficilement puisque jeu solo, ici vu que nous sommes dans un MMO, aïe. Ça va forcément gueuler à un moment donné. Les bugs habituels entre clipping, framerate aux rad-fraises, un serveur parti au toilettes et j’en passe et des meilleurs, c’était pas hardcore puisque c’est quand même une habitude pour moi (bah ouais, niveau réseau, j’en ai fait des bêta et c’est aussi la « patte » Fallout tout ses soucis techniques). Quand aux autres, vous allez vous ré-ga-lez 🙂

Fallout 76 B_E_T_A__20181101202141.jpg

Ce qui ne fonctionne pas, ce qui énerve, ce qui gâche l’expérience

Fallout 76 B_E_T_A__20181101194853.jpg
Des invitations comme celle à droite de la capture ont été légions durant ma session, limite au bord du harcèlement le truc

Fallout 76 à été pensé comme JV solo, rien qu’à voir le début et la map, c’est même évident à 1000%. Sauf que les revers financiers des deux The Evil Within 2 et Wolfenstein The New Colossus ont eu raison de la promesse de Bethesda sur leur défense du JV solo et c’est Fallout qui teste cette « nouvelle » approche. Déjà, je vais être franc et me répéter mais après avoir consacré plus de 300 heures sur Fallout 4 (je suis vraiment désolé d’insister là dessus, mais vraiment), je n’ai pu aller au delà d’1 heure 30. Déjà, Fallout 76 vous met en présence systématique avec un autre joueur, tout le temps, partout à la limite même du harcèlement. Déjà, premier point qui tue le plaisir de jeu. Les autres « joueurs » sont encore plus cons que les pnj sans cerveau de Fallout 76 et se comportent comme des rad-poulets sans tête. Incapables de se débrouiller seuls, toujours à faire des demandes de coopération que j’ai toujours systématiquement refuser. Si tu n’est pas foutu d’y jouer seul et te prendre en main, joue pas à Fallout, boy. Passe ton chemin, vraiment. Et ensuite, ce tutoriel de départ jusqu’au niveau 5, mon dieu mais… Qu’ont-ils fait de toi Fallout ? Qu’ont-ils fait de toi ? Je reconnais Fallout, tout ou presque est là mais sauce MMO. Avec goût supplémentaire (et totalement gratuit, si si, Bethesda insiste) de Call Of Duty puisque ça canarde à droite à gauche, ça saute partout, tout le temps, ça te suit quand tu ne veut pas accepter la demande de coopération et pire ça te frappe quand là encore tu refuse toute coopération, fin c’est usant et juste chiant les gens qui ne sont pas très bien éduqués dans la vraie vie alors virtuellement, c’est open bar niveau retard du développement du cerveau (ou il y a eu un mariage avec un mur très tôt dans la vie, c’est aussi possible va t’en savoir). Le premier joueur que j’ai rencontré dans l’abri même, voulait déjà me démonter la gueule avec ses petits points tel un homme des cavernes futuristes (il était quand même mignon avec ses petits poings-poings et son lvl 8-9 ou à peu près), juste comme « ça », parce que « hé, c’est gratuit, le jeu est pensé comme ça, alors viens prendre ta première branlée ! ». Puis étant donné que tu est tout le temps avec un joueur dans ton environnement immédiat, c’est le premier qui met la main sur le loot qui le garde. J’avais un paquet de balles de flingue posé sur une table, au moment où j’allais le prendre, bim il y a un mec qui débarque de je ne sais où qui le prend en vitesse et qui se barre. Ah bon ok, bah euh bonne journée hein ! Tout ça combinés, fait que le plaisir de l’exploration à été tué dans l’œuf presque immédiatement. Je reconnais Fallout mais Fallout 76 m’a d’emblée écœuré direct. Je n’ai pas d’autres mots pour qualifier le peu que j’ai vu durant donc 1h30.

Fallout 76 B.E.T.A._20181101201751
Youhou, tro attend la suite b1.

Bon alors, boycott ou hype de mon côté ? Parlons en de façon cash.

Fallout 76 B_E_T_A__20181101201927.jpg
Durant une bêta, c’est tout à fait normal, mais pour le jeu final, je serais curieux de savoir ce qui va se passer (ou pas).

Je n’avais pas du tout l’intention de l’acheter ce Fallout 76 mais étant donné que je reste attaché à une saga chère à mon cœur, j’ai voulu lui donner sa chance via l’accès à sa bêta. Maintenant, je sais que je ne veut pas du tout y jouer, ni maintenant, ni jamais. Je reconnait Fallout mais ce que j’ai vu m’a littéralement refroidi direct. Ce Fallout 76 n’est absolument pas pour les joueurs de la saga mais bien à destination d’un nouveau public, rien qu’à voir cet horrible tutoriel de simplets en dira plus que largement sur l’objectif de Fallout 76 et Bethesda. Moi en tout cas, non seulement je sais qu’il n’est pas pour moi mais que Bethesda à réussit à m’écœurer d’une de mes sagas préférées et ça, c’est pas rien quand même. Si je devais parler d’une grosse déception de cette année, c’est bien Fallout 76 et Bethesda. Bref, mieux vaut perdre 1h30 de son temps gratuitement que 40 à 70€ le jour de sa sortie, non ? Néanmoins, j’ai envie de vous sortir un gros MAIS de circonstance. Si vous aimez les MMO, si l’univers de Fallout vous donne envie mais que vous ne pouviez ni que vous ne vouliez pas y jouer en solo, donnez sa chance à Fallout 76, non seulement il en faut pour tout les goûts mais l’univers mérite qu’on lui file sa chance, tant pis moi si je ne peut y jouer solo, je trouverais bien une oeuvre de substitut. Je finit sur une petite pensée qui me traverse l’esprit, je n’exige rien de Bethesda, même si je suis vraiment fan de Fallout. Néanmoins, je ne trouve pas ça juste ni normal, en quelques sortes que Bethesda transforme Fallout en simili MMO du pauvre. On aura beau me sortir « ouin Fallout aurait eu un jour ce genre de titre dans sa saga, ouin », déjà rien n’obligeait Bethesda à le faire, sauf l’appât (facile) du gain. Pas de problème là dessus, il en faut pour tout les goûts, encore une fois, mais pourquoi n’avoir pas justement refait une nouvelle licence propre pour justement surfer sur le MMO ? Quand je veut me faire un Fallout, c’est avant tout pour m’immergé dans un univers en SOLO. Tout seul. Hors là, en faisant ce système vu dans Fallout 76, c’est très éloigné de l’esprit Fallout. Ce que j’aurais à la rigueur accepter sans aucun problème, c’est un Fallout 76 solo, avec la possibilité d’y joué en duo et rien d’autre. Là ça aurait été une idée respectueuse et même à contre courant de ce qui se fait actuellement. Sauf qu’il est bien plus facile, de façon financière, de faire de Fallout 76 ce qu’il sera. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est dommage mais quand on fait une promesse (l’année dernière, on avait un Bethesda, main sur le poitrail, nous criant que le JV solo c’était toute sa vie et qu’il fallait sauver non pas le soldat Ryan mais le Player One). En un an, la promesse est vite jetée dans la cuvette quand même, non ? Je vous laisse avec cette magnifique vidéo pleine d’amour et d’hypocrisie (parce que c’est ce que je ressent maintenant), c’est la maison qui régale.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Baudalex dit :

    Excellent retour sur la bêta. Ça confirme aussi ce que je pensais du jeu, Fallout est une Putain de saga solo et la passer en semi MMO va foutre un merdier énorme et si cest aussi insistant niveau demande de coop etc, cest pareil ça sera sans moi ce jeu…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s