[Retour Sur] Cyberpunk 2077 se montre enfin dans une grosse et longue vidéo de gameplay

Cyberpunk 2077 se montre enfin à nous, plèbe d’en bas. L’occasion pour moi de revenir sur ces 48 premières minutes, entre grosse claque et petite déception.

cyberpunk0277-800x451.jpg

Après avoir mis le feu aux culs des journalistes lors de l’E3 2018 ainsi que la Gamescom et devant l’engouement populaire, créée de toute pièce par ces deux Behind Closed Door, CD Projekt Red vole au secours de la masse, des petites gens, de la plèbe, bref des consommateurs de bas étages que nous sommes et nous offre enfin notre dose. Ça dure 48 minutes et ça oscille entre le « wow » et le « beaucoup de bruit pour pas grand chose finalement ». Cela dit, je vous conseil de vous mater cette vidéo de gameplay, pas question pour moi de refaire comme le premier article que j’ai consacré sur Cyberpunk 2077. Mais avant de vous en parler, il est important de vous sortir le bloc de citation, celui que je n’utilise presque jamais. Je vous laisse donc avec les propos de Adam Badowski, le game director du jeu, qui nous explique que ces 48 minutes se base sur une version très très loin d’une version finale et nous invite même à dire au studio ce qu’on pense, ça tombe bien, j’ai des choses à dire, bref :

Ce que nous publions aujourd’hui a été enregistré à partir d’un jeu en plein développement. Puisque beaucoup de contenu et de mécaniques issues de la version actuelle de Cyberpunk 2077 seront probablement modifiés, nous avions décidé de ne montrer ce gameplay qu’aux journalistes. Des éléments comme les mécaniques de tir (aussi bien en termes de visuel que l’influence des statistiques RPG), le netrunning, le moteur physique des voitures, ou encore l’interface du jeu, tout est encore en phase de test et nous étions mal à l’aise à l’idée de s’engager publiquement sur un design en particulier. Des bugs d’animation aux expressions faciales des personnages encore en travail, en passant par de premières versions des lieux, tout ceci a causé de l’hésitation à montrer ce que vous êtes sur le point de voir. Cependant, nous sommes tout à fait conscients que vous êtes nombreux et nombreuses à avoir envie de découvrir ce que les journalistes ont vu. Même si ce n’est probablement pas le jeu que vous verrez à l’écran quand il sortira, nous avons tout de même décidé de partager cette vidéo de 48 minutes avec vous. C’est à cela que ressemble Cyberpunk 2077 aujourd’hui. Dites-nous ce que vous en pensez !

Ce que la vidéo nous dit

Grâce à une voix off (une traduction fr est de la partie dans les paramètres), le studio nous présente donc tout une gamme de possibilités, à travers deux missions. On y suit donc la version féminine de V et son acolyte qui vont devoir sauver une jeune femme disparue et récupérer un drone militaire. On a aussi l’occasion de voir du gameplay en voiture, lors de la personnalisation de notre personnage au début du jeu et comment se passe la pose d’augmentations chez un spécialiste. Le tout est assez bien rôdé, c’est rythmé et je n’ai pas vu le temps passé, quand bien même 48 minutes, c’est assez long. Au sortir de cette vidéo de gameplay, j’ai beau avoir aimé ce trois quart d’heure, j’ai quand même pas mal de choses à dire, qu’elles soient négatives ou très positives.

C2077 1.jpg

La hype, c’est bien. Très bien même. Mais ça peut aussi faire du mal, l’exemple est ici parfait

C2077 2

Je dit toujours qu’on peut très bien s’enflammer pour une oeuvre, peu importe son genre. Dernièrement, du côté du cinéma, les journalistes et autre « professionnels » du secteur qui savent mieux que nous, maintenant ferme la puisqu’ils te disent que c’est trop méga bien, l’ont prouvé avec Ready Player One. Un bon film certes, divertissant, bien foutu et qui nous fait passer un bon moment, mais vite oubliable selon moi. Cyberpunk 2077 est entrain, pour moi, de suivre le même chemin. Non pas que le futur JV de CDPR n’a finalement rien pour lui mais qu’il mériterait vraiment qu’on respecte le studio, le travail abattu et l’oeuvre en elle même. Non seulement, ça met une pression de dingue mais toute cette hystérie autour d’un jeu qui mettra la concurrence à terre (bordel on en lit des conneries quand même), c’est réellement fatiguant à force. Non seulement, le développement suit son cours mais de ce que j’ai vu durant la vidéo de gameplay jeté tel un os à ronger pour ces putains de consommateurs de bas étages, ne m’a pas totalement excité telle une pute dans une église. Pire, elle m’a légèrement calmé dans mon excitation autour de Cyberpunk 2077.

C2077 3

Pourquoi le soufflet retombe à moitié à cause d’une hype injustifiée

C2077 4.jpg

Etant fan de Deus Ex, je suis vraiment ultra content de voir qu’un studio comme CDPR nous proposera un jour sa vision d’un futur dystopique et cyberpunk. Jusque là, vous allez me dire que tout va bien. Sauf que, et on va oublier le trailer de l’E3 (absolument magnifique) qui n’est qu’un trailer, je me suis fait avoir par les propos unanimes des journalistes repartant avec moult goodies (d’ailleurs pour la plupart, un petit tour sur Ebay et bim la statuette à plus de 500 dollars dans le plus grand des calmes), nous disant à quel point Cyberpunk 2077 était magnifique, allait casser des bouches et autres superlatif de la mort qui te revend ton hamster inter-galactique. Sauf que, pour moi du moins, j’ai surtout vu un titre unique en son genre dans son univers, dans son identité (surtout la partie bande son en fait) et… C’est pratiquement tout. La partie gameplay, surtout les phases de shoot, non seulement, ce n’est pas si nouveau que ça pour moi mais j’ai plus l’impression de voir un Call Of Duty qu’un Deus-Ex like, respectueux et dépassant le matériel dont il s’inspire. De plus, là où ça me fait super peur, c’est que le gameplay en lui même ne sera peut être pas revu en profondeur puisque le plus urgent étant les bugs les plus importants. Oui c’est spectaculaire et c’est rapide mais ça n’a rien de percutant. D’ailleurs, ça n’a rien de vraiment cyberpunk tant c’est plutôt banal. La technologie est ici utilisée dans les armes et les possibilités de gameplay comme le fait de ralentir le temps ou les balles intelligentes, histoire de dynamiser les gunfights. On enchaînera les kills sans se dire un instant qu’on pourrait très bien le faire sans tuer personne ou est-ce que Cyberpunk 2077 nous garde cette possibilité au chaud ? Le mystère est gardé, puisque je rappel que la vidéo de gameplay se finit sur un combat de boss assez répétitif (son point faible étant dans son dos, il faut le contourner pour lui démonter la tête). Non seulement, ça n’a rien de mature et ça me fait plus l’impression d’être pris pour un enfant à qui on donne une consigne pour faire une tâche. On repassera pour le côté adulte d’une oeuvre qu’on nous promet justement pour des joueurs mature et adulte. De plus, la partie gameplay au volant ainsi que le son des moteurs sera revu et corrigé, donc ça ne me choque pas vraiment. Et pour finir, la chose qui m’a agacé le plus, c’est ce fameux partenaire, ce co-équipier qu’on se tape durant ces deux missions. Sérieusement, on peut jamais être seul dans les oeuvres modernes ? Même piloté par l’ia, ça me fait chier de devoir me taper un boulet qui me gênera plus qu’autre chose (ça va être cool de tout faire en infiltration si on doit se taper un copain copine tiens). Pour le coup, je pense que c’est ça que je retiendra le plus en négatif de mon côté. Certains pestent pour la vue FPS, moi je veut me taper les missions tout seul, comme un grand. C’est aussi ça être adulte après tout, ne dépendre de personne ou presque, non ?

C2077 5

Et pourquoi ça reste quand même une oeuvre qui me fera passer du bon temps à sa sortie ?

C2077 6.png

Je me doute bien que les propos du dessus en auront énervés plus d’un mais il faut quand même que je vous dise que mon attente n’est ni renforcée ou amoindrie mais qu’elle à changée, toujours de façon positive certes, mais plus comme un impatient qui voudrait y jouer tout de suite. Ce sera un achat garanti au jour de sa sortie mais l’attente, de mon côté, est terminée. Déjà, le studio n’aurait peut être pas dû sortir cette vidéo de gameplay aussi tôt. Moi le premier, je voulais voir du gameplay puisque ma curiosité à été piquée au vif mais dans le même temps, le studio aurait peut être dû attendre d’être passé à une étape supérieur du développement et revenir avec quelque chose de « mieux ». Même si il faut bien se rendre compte que le monde ouvert de Night City est complètement fou, dense, donne l’illusion de « vivre », avec cette multitude de pnj, tout le temps, partout. Graphiquement, je ne dirais rien, Youtube ne rend pas du tout justice donc je passerais sur ce point précis. Néanmoins, le peu de bande son qu’on entend ici ou là, c’est du absolument dingue. Quand V se retrouve dans sa chambre et qu’elle prend tout son temps avant de repartir est un moment plutôt dingue là encore. Bref, oui Cyberpunk 2077 à de gros atouts, en dehors de ses gunfights. C’est singulier, en effet, mais de ce que je voit, je sais que je prendrais plus de plaisir quand je me promènerais dans Night City que lors des missions, même si l’écriture ainsi que les dialogues place la barre haute. Bref, l’immersion sera de la partie (c’est même palpable) mais j’ai une grosse inquiétude autour des phases de bastons, ce que je n’aurais pas pensé quand je lit les déclarations du studio qui nous promet une oeuvre adulte et mâture. Quand je lit qu’on me propose ce genre d’oeuvre, je m’attend à ce qu’elle le soit vraiment. Pas à moitié, ni au trois-quart, mais à 100%. Hors, le fait d’être assisté par un co-équipier casse cette liberté, les gunfights tels qu’ils sont pensés me fait dire qu’on est plus proche d’un Call Of Duty que d’un Deus Ex et enfin j’ai réellement du mal à croire que Cyberpunk 2077 aura du fond dans ses propos vu que j’ai rien perçu dans cette vidéo de gameplay. En tenant compte de tout ça, ma hype à baissé mais ma confiance dans le studio reste la même. Puisque j’ai identifié dans quelle direction le studio voulait aller et en soi, je sais maintenant que je ne serais pas déçu de mon achat et que justement si je me trompe dans mon analyse, j’en serais le premier heureux et d’un côté, on va dire que cette vidéo de gameplay aura calmé un peu mes ardeurs et mes passions. En soit, finalement, les avis trop enflammés des journalistes auront encore une fois fait du mal à une oeuvre toujours en développement… Oui Cyberpunk 2077 sera une oeuvre à voir et à jouer mais à trop sur-vendre quelque chose messieurs dames les journalistes, on est limite au niveau de la chasse à la licorne. Ce qui est amusant c’est qu’on dénonce beaucoup les médisances et les haters, par contre quand c’est trop méga bien, là tout va bien. Arrêtons de toujours vouloir voir que du positif, partout, tout le temps. Une bonne critique négative et constructive à plus de répercussions qu’une béatitude idiote et irrespectueuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s