[Focus] Dragon Ball Super Trading Card Game, c’est quoi ? C’est bien ?

Laissons de côté un peu le Jeu Vidéo et posons nous pour une bonne partie de cartes. Non, je ne parlerais pas de Poker mais du TCG Dragon Ball Super. Tout savoir pour bien débuter, c’est par ici que ça se passe.

DBS Card Game article blog.jpg

Les bases

DBS 11.png
Voici une des cartes leader ici non « éveillée »

Les bases du jeu de cartes, c’est un deck de 50 cartes (pas plus, pas moins), un leader et un adversaire. Le but ? Enlever les 8 points de vie de votre adversaire ou vider son deck, une fois à zéro, c’est la défaite automatique. Le moyen d’y parvenir étant un deck de cartes, à l’effigie des héros et vilains de l’univers de Dragon Ball Super (pour l’instant seules les époques DBZ et DBS sont traitées, avec la présence des personnages inédits du jeu vidéo DB Xenoverse 2). Sachez que vous avez à 4 exemplaires maximum d’une seule carte. Ça peut être nébuleux au début, je vous avoue que ça n’a pas été simple pour moi mais au bout de deux-trois parties, c’est ultra limpide tant ça se révèle très facile à mettre en pratique. Mais on va voir ça plus loin dans l’article. Sachez qu’il y a pour l’instant trois decks à la vente, pour autant de boîtes de booster et que petit à petit, des tournois sont organisés à travers la France dans les boutiques spécialisées.

Les règles

DBS 8.png
Votre terrain, entre votre leader, votre zone de combat, de combo, d’énergie, vos points de vie à gauche, votre zone de dispersion à droite, le deck juste en dessous et enfin le contenu de votre main au bas de l’image

Je pars du fait que nous avons notre deck de 50 cartes et notre leader. Dans votre deck, vous avez vos cartes de combat ou personnages que vous utiliserez pour lancer des attaques, vos cartes d’actions (par exemple les cartes de contres pour stopper une attaque adverse) et enfin vos cartes de combo (utile pour augmenter l’attaque de vos attaquants, leader inclus, lors de vos attaques ou vos défenses). Je me doute bien que pour vous, à la lecture, c’est ultra compliqué mais croyez moi, jamais un jeu de cartes n’a jamais été aussi facile. Votre but ? Enlever les 8 points de vie de votre adversaire ou lui faire épuiser le deck entier (mais c’est autrement plus rare).

Préparation

La première chose à faire étant de choisir qui commence. Par exemple avec un dés, celui qui l’emporte commence obligatoirement. Ensuite, on place notre leader face visible et on pioche nos 6 premières cartes. On a le droit de les regarder et de se séparer des cartes qui ne nous conviennent pas afin de les remettre dans le deck et reprendre le même nombre de cartes. Tout de suite après, on place nos 8 points de vies sur le dessus du deck (vous prenez donc les 8 cartes du dessus de votre deck, elles deviendront vos points de vie), sans les regarder bien entendu, qu’on place dans la zone réservée. A partir de cet instant là, vous êtes fin prêt pour jouer.

Comment se passe un tour

Cas 1 : quand c’est votre premier tour

DBS 8
Dans ce cas précis, le Whis à coût de 12 ne sert à rien en début de partie, mieux vaut s’en servir comme énergie

Quand vous commencez votre premier tour, il faut avant tout poser une énergie. Une énergie dans Dragon Ball TCG rappel un petit peu Magic L’assemblée et c’est aussi basée sur les couleurs (bleue, rouge, noire, jaune, verte). Vous ne pouvez poser qu’une énergie par tour mais vous pouvez en avoir à l’infinie, pareil pour les cartes de combat. Si vous avez de quoi poser une carte de combat ou jouer une carte d’action qui coûte 1 énergie, vous le pouvez, sinon puisque vous ne pouvez pas attaquer quand c’est vous qui commencez, finissez votre tour. C’est aussi simple que ça.

Cas 2 : quand la partie est installée (c’est à dire quand les deux joueurs ont eu leur premier tour)

DBS 4.png
Juste avant de piocher votre carte de début de tour, il faut impérativement remettre les cartes en inertie en mode action (inertie étant une carte placée horizontalement comme le sangoku à 5000 à droite), même procédé pour vos énergies qu’il faut remettre en mode action (verticalement)

A partir de votre second tour, avant de piocher votre carte, il faut obligatoirement remettre toute vos cartes passées en inertie et vos énergie en action. Une carte en inertie signifie qu’elle a attaquée pour les cartes de combat et qu’elle a été utilisée pour les cartes d’énergie. Via les captures d’écrans, vous comprendrez mieux :). Bref, vous remettez vos cartes en actions, vous piochez votre carte et ensuite la première chose à faire est de décider si vous mettez une carte d’énergie ou non. Vous n’êtes pas obligés mais sachez juste que vous ne pouvez pas mettre de cartes d’énergie à tout moment. C’est soit tout de suite ou pas du tout. Ensuite vous décidez ou non si vous souhaitez invoquer des cartes de combats ou non. Si une carte de combat « coûte » deux énergies, il vous faudra deux énergies. Certaines cartes de combats nécessite un certain nombre d’énergie à la couleur spécifique, d’autres sont incolores (c’est à dire qu’on s’en fout de la couleur pourvu que le nombre y est). Après, vous lancez une petite attaque, avec vos cartes de combats ou votre leader. Puis entre deux attaques, vous pouvez encore invoquer, tant que vous avez le nécessaire en énergie bien entendu. Et pour finir, vous signifiez votre fin de tour. Sachez aussi que lors des combats, seul le leader doit être visé si vous souhaitez retirer les points de vie de votre adversaire. Quand vous perdez un ou plusieurs points de vie, sachez que ces derniers partent dans votre main sauf cas exceptionnels (par exemple les combattants ayant la compétence coup critique enverront les points de vies perdus au cimetière aussi appelé zone de dispersion)

L’attaque et la défense

Quand vous attaquez :

DBS 2
Votre leader fait 10000 point d’attaque, il a l’avantage de l’attaque lors de votre tour quand vous attaquez un combattant aux mêmes point d’attaque. De plus, son effet à activer, une fois par tour étant que si vous vous défaussez, elle gagne 5000 d’attaque en plus, le temps du combat

Quand vous attaquez, il faut avant tout que vous vous basiez sur vos points d’attaque en bas de votre personnage. Par exemple, si vous attaquez avec votre leader qui fait 10000 d’attaque, vous avez l’avantage sur une carte de combats adverse ou le leader adverse de la même force (en gros votre 10000 à vous aura l’avantage sur le 10000 adverse). Cet avantage est seulement quand vous attaquez. Sachez qu’à l’aide de combo, vous pouvez augmenter la puissance de votre attaquant. Les screenshots vous aideront à y voir plus clair.

DBS 1.png
Une carte leader quand elle est « éveillée ». Sachez que les effets auto ne peuvent être contrés et qu’ils s’activement donc « automatiquement »

Quand vous défendez :

DBS 5.png
La carte d’action Haricot magique est autant redoutable pour se défendre que pour attaquer

Lors de votre défense, l’attaque ennemi à l’avantage, votre 10000 perdra donc contre un 10000 ennemi. Pas de panique, il y a plusieurs moyens de s’en sortir. Déjà sachez que vous avez plusieurs possibilités, comme des contre attaques, des bloqueurs ou même vos combos. Par exemple, votre adversaire attaque avec son leader à 10000 contre le vôtre de la même puissance mais vous ne voulez pas perdre de point de vie. Si vous avez en main une carte de contre attaque, tant que vous avez de quoi en énergie pour payer son coût d’activation, alors vous pouvez très bien activer une carte de contre. Si vous avez une carte de combat avec un effet « bloqueur », vous pouvez très bien vous en servir, même si son attaque est plus basse que l’attaque adverse (si vous ne souhaitez pas qu’il y passe, il faudra par contre lui mettre assez de combo pour lui donner de l’attaque, donc lui donner 5000 minimum de plus par rapport à l’attaque adverse, un nombre égal tuera quand même votre bloqueur). Ou si vous n’avez ni carte de contre d’attaque ni bloqueurs, il reste la phase de combo. La phase de combo vous permet de renforcer les points d’attaque de sorte à vous protéger des attaques ennemies mais dure seulement le temps de la dîte attaque. Encore une fois, à l’aide des screenshots, tout vous sera expliqué.

DBS 3.jpg
A gauche de la carte, il y a un petit encadré 1+10000. Il s’agit de sa valeur de combo. Pour une énergie incolore, elle octroie +10000 de puissance au combattant souhaité, que cette carte soit déjà sur le terrain en mode action ou dans votre main. De plus, en tant que combattant, sans compter ses effets permanents et auto, double attaque (1 attaque qui retire deux points de vie) pour 35000, c’est plutôt hard

Quelques trucs et astuces de mon cru

Déjà, en premier lieu, il faut juste prendre du plaisir en jouant. Ça n’a l’air de rien dit comme ça mais si on ne s’amuse pas, ce n’est pas la peine. Mais pour entrer dans le vif du sujet, quand j’ai réellement compris les règles, immédiatement, j’ai compris que Dragon Ball TCG exige de vous que vous compreniez les effets et les règles de votre côté mais que vous devez aussi contrôler le terrain, le nombre de cartes en main de votre adversaire ainsi que le nombre de ses points de vie. Pourquoi ?

On va d’abord se fixer sur le nombre de point de vie adverse. On commence avec 8 points de vie, vous les perdrez quoi qu’il arrive au court de la partie. Mais une fois arrivé à un certain nombre de points de vie restants (dans la grand majorité des cas, c’est 4), votre leader va « s’éveiller », c’est à dire gagner en points d’attaque et son effet changera (là encore dans la grande majorité des cas, c’est lors de son attaque, vous piocherez une carte et/ou remettrez une ou plusieurs sources d’énergie en action et ainsi de suite). Votre but du coup, étant de laisser votre adversaire à 5 points de vie, histoire que vous puissiez vous organisez une attaque conséquente quand vous déciderez que le moment est venu de le finir. Croyez moi, cette petite astuce que mon meilleur ami m’a expliqué, fonctionne assez bien, très bien même.

Ensuite, il faut aussi contrôler dans un second temps le nombre de cartes dans la main de notre adversaire. Moins il a de cartes dans la main, plus ses possibilités de se défendre seront restreintes. Je rappel au passage que les points de vies perdus partent dans la main, soient autant de chances supplémentaire de gagner, de renverser la donne ou même de se défendre. C’est bien pour ça que des attaquants avec la compétence coup critique se révèlent être fortement intéressant puisque en cas qu’attaque réussie, les points de vies retirés vont dans la zone de dispersion au lieu de la main (du coup, c’est toujours ça que l’adversaire aura en moins dans la main).

Lors de votre premier tour, n’hésitez pas à vous débarrasser des cartes demandant beaucoup d’énergie pour être invoqués pour justement en faire une énergie. C’est plus intéressant de se faire une stratégie d’appoint avec des combattants ne demandant « que » 1 ou deux sources d’énergie afin de les invoqués plus vite que des cartes a gros « budget » d’invocation. Il ne faut pas non plus hésité à lancer son leader à l’attaque avant d’attaquer avec ses autres combattants, histoire de jauger un peu ce qui se passe devant. Néanmoins, c’est une stratégie assez risquée et casse gueule. Un conseil que je donne quand même, même si je vous avoue que titiller le bidet peut très bien vous valoir un coup de sabot en retour.

DBS 6.jpg
Même si il n’est pas du tout joué en tournoi, un coût de 2 énergies dont une bleue obligatoirement (en haut à gauche) pour 10000 et effet bloqueur, ce Piccolo peut être intéressant en attendant largement mieux

Vous avez aussi droit à une application officielle totalement gratuite sur IOS et Google Play qui vous explique sous forme de tutoriel les règles du JCC. Ça peut être une bonne idée, histoire de voir et comprendre comme tout se joue. Mais ce n’est qu’une application qui à pour but de vous expliquer les bases. Rien de plus.

DBS 9.png

Pourquoi c’est un coup de coeur après 4 ans d’arrêt d’un autre jeu de cartes

J’ai joué pendant une dizaine d’années au JCC Yu-Gi-Oh ! en tournois en tout genre. Mais j’ai arrêté il y a quatre ans. Parce que ça devenait plus un concours de celui qui met le plus de blé dans son deck qu’autre chose (ce constat aurait même empiré avec des prix astronomique maintenant). Ça ne servait plus à rien que je continue, au moment de m’arrêter, même si je savais plutôt bien jouer et que je connaissais les effets, les règles, les stratégies et m’en sortir dans les moments difficiles, puisqu’il faut bien avouer que niveau moyens financiers, je me voyais mal foutre 300 à 500€ dans des cartes (je vous avais dit que c’était pas donné !). Bref, j’ai arrêté définitivement et il y a même pas 1 petit mois, mon meilleur ami m’a fait découvrir le JCC DBS. Ça n’a pas été évident de tout comprendre mais au bout d’un après midi, j’avais déjà la base de compréhension. Il m’aura fallu un petit tournoi, être jeté dans le bain avec un deck où j’ai rien compris à sa stratégie, bizarrement, ça a déclenché le déclic (c’est singulier cette histoire !). J’ai pour l’instant un deck de départ, basé sur Sangoku SSJ3 et un début de stratégie autour de la compétence coup critique. A court terme, l’objectif étant de me faire un deck autour de la stratégie coup critique avec la couleur bleue. J’aime bien le JCC DBS, vraiment. C’est cool de renoué avec un jeu de cartes qui n’est pas si compliqué à comprendre, avec des stratégies aussi permissive. De plus, inutile de foutre des centaines d’euros dedans, on peut très bien s’en sortir avec un deck de base (si, si je confirme), même si celui d’en face à mis x euros dans son deck à lui. Il suffit juste de connaitre les règles et aussi de mettre en oeuvre des stratégies à l’aide des effets de ses cartes et tout roulera. Bref, j’avais à coeur de vous en parler, histoire de vous faire découvrir un JCC encore très jeune en France (mars dernier en France si j’ai bien compris).

DBS 12.jpg
Pour l’instant, basé sur Sangoku SSJ3, mon deck de départ n’en est qu’à ses débuts…

Si jamais vous êtes du Nord Pas De Calais, sachez que vous pourrez peut être retombé sur moi lors des tournois organisés par le magasin Génération 80 à Bruay La Buissière.

Je vous conseil vite fait le site officiel du JCC où toutes les règles sont présentes, histoire de compléter au mieux mon article qui pourrait être un peu compliqué à la compréhension pour une personne ne connaissant pas du tout.

*Ceci n’est pas un article sponsorisé, ni par Bandai Namco ni par Génération 80.

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. misskillzone76 dit :

    Je ne savais pas que tu t’intéressais aux cartes DBZ. Depuis 2 jours, je me suis mise aux cartes aussi… mais Pokemon XD Et pas pour jouer juste pour collectionner. Bel article en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Surprise ahah 😀 Merci 🙂 Oui je savais pour ta collection de carte Pokémon 🙂 Ça a été à la lecture ? Pas trop compliqué ?

      Aimé par 1 personne

      1. misskillzone76 dit :

        Non du tout 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Tant mieux du coup, merci bien ❤

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s