[Ciné] Critique de Avengers Infinity War

10 ans. 10 longues années que la machine infernale Marvel déferle non stop sur le cinéma. Teasé depuis de longues années, Thanos s’est enfin décidé à récupérer les pierres de l’infinité lui même. Marvel devait donc lui offrir son quart d’heure de gloire et offrir à ses fans les plus fidèles le cadeau ultime, le combat entre les Avengers et le titan galactique fou. C’est chose faite et il y a de quoi s’en souvenir pendant longtemps. Très longtemps même.

Avengers poster.jpg

Une critique garantie sans spoils.

Avant propos

Avenger wallp'.jpg

Exceptionnellement, je ne vais pas tenir la catégorie du casting et vous dire qui a réalisé Avengers Infinity War puisque vous êtes probablement plus fan que moi de Marvel. Néanmoins, même si j’ai toujours été du côté de DC Comics, je n’ai jamais manqué un seul film du MCU (pour Marvel Cinematic Universe) depuis 10 ans. Pour vous situer un peu quel genre de Marvel j’aime, mon préféré reste Captain America 2 Le Soldat de L’hiver. Depuis Spider Man Homecoming, j’ai remarqué que les films Marvel avaient adopté un léger changement de ton. Soit l’humour est poussé à l’extrême comme Thor Ragnarok ou soit le ton est très sérieux avec quelques petits traits d’humour comme Black Panther. Bref, les derniers films avant ce Avengers Infinity War ne m’ont pas déçu un seul instant, ce qui, dans mon cas, est plutôt une assez bonne nouvelle étant donné ma (très) forte exigence envers Marvel et son MCU.

La critique

Avengers image 3.jpg

Après les événements de Civil War, l’introduction (ou le retour dans le cas de Peter Parker, c’est selon) de Spider Man et de Black Panther, Avengers Infinity War est en salles depuis le 25 avril. Reprenant directement à la fin de Thor Ragnarok (son visionnage est pratiquement obligatoire selon moi), Avengers Infinity War ne prend aucun gant avec aucune forme de politesse que ce soit. D’entrée de jeu, le ton est donné, le temps est compté, un certain personnage ultra connu des fans à donc décidé de se charger lui même de la récupération des pierres de l’infinité. Ce dernier, nul autre que Thanos, « incarné » par Josh Brolin (que nous reverrons prochainement dans Deadpool 2, dans le rôle de Câble), n’a ni le temps, ni la politesse d’attendre qui et quoi que ce soit. Son objectif donc, faire la collection des jolies petites pierres dans le but d’être invincible. Les habitués se diront que Thanos peut échouer à un moment donné puisque forcément un méchant doit perdre et un gentil doit gagner, mais d’entrée de jeu, le film donne le ton et passe un premier coup de balai. Comme ça, de façon gratuite, presque inattendue. De ce fait, je sais pertinement que les fans les plus assidû seront secoués et perdront les repères instaurés par Marvel depuis maintenant 10 ans. Fini la légèreté, fini les petites blagues pour se faire mousser auprès des midinettes. Thanos n’aime pas rire et même pire, il prend sa mission beaucoup trop au sérieux, ce qui créera un déséquilibre beaucoup trop important avec le camp d’en face. Après avoir posé les premières cartes, Infinity War déplace son théâtre d’action sur Terre, où on assiste à de nouvelles rencontres entre personnages qui ne se connaissent pas mais que nous connaissons, nous, très bien. Là encore, Thanos est au centre des préoccupations et là encore, le film valide une première fois que les blablas inutiles, ce n’est pas son truc, à travers une très grosse séquence d’action de haute volée, magnifique et menée tambour battant. Cette première grosse scène dessine déjà l’ambition affichée par ce Infinity War : nous faire vivre le conflit galactique en suivant plusieurs groupes disparate à travers non plus la Terre mais bien les Galaxies, comme pour nous informer que le 1er Avengers qui lança tout ce bordel n’était finalement qu’une petite bagarre de rue. Là encore, l’ambition de réunir tout le monde est pour moi une réussite totale, tant cet entrechoc de deux « mondes » est réellement compliqué à mettre en place dans un film, alors que dans les comics, c’est d’une facilité déconcertante. Avengers Infinity War s’en sort avec les honneurs de ce côté là puisque tout les personnages présent sont respectés et ne sont amoindri au profit d’un autre à aucun moment du film que ce soit. Pendant presque 2h30 que dure Avengers Infinity War donc, rien n’est laissé au hasard, tout compte à l’écran, quand bien même le film enchaîne les séquences d’actions. Pour la première fois depuis 10 ans donc, je n’ai absolument rien à reprocher à un film Marvel puisqu’il ne fait pas que réciter ses bonnes leçons par coeur, non. C’est plus que ça, Marvel à enfin oser là où j’avais fini par ne plus l’attendre. De ce fait, j’ai été surpris par un Infinity War courageux, inventif et culotté. Putain Marvel, putain. C’est pas trop tôt n’est-ce pas ?

Avengers d’un côté

Avengers image 4.jpg

Le film est pour ainsi dire généreux avec l’intégralité ou presque du roster de super héros. Que ce soit Tony Stark, Docteur Strange, Thor, Spider Man, Captain America, Vision, Black Panther, mais aussi les Gardiens de la Galaxie, on a droit à un casting élargi. On pourrait reprocher l’absence de quelques uns vu dans Civil War, notamment deux personnages que j’aurais aimer revoir. Néanmoins, le film passe tellement vite que nous n’avons pas le temps de remarquer leur absence. Comme je le disait plus haut, personne du côté des Avengers et Gardiens de la Galaxie n’est rabaissé au profit d’un autre mais certains se démarquent de façon inattendue. En ce sens, j’ai un gros coup de coeur pour Scarlet Witch, incarnée par Elizabeth Olsen, Spider Man, incarné par Tom Holland et ce bon vieux Thor, incarné par Chris Hemsworth, qui pour moi, portent plus ou moins le film du côté des « gentils ».

Thanos de l’autre

Avengers image 6

On aurait pu aisément croire que Avengers Infinity War ne se servirait de Thanos que de simple excuse à un enchaînement de bastons toute plus décébrées les unes que les autres, sauf que non. Marvel s’est dit que pour une fois, il fallait permettre au méchant de circonstance de se voir offrir des explications ainsi que l’exposition de ses motivations. Thanos donc, à presque le droit à autant de temps d’antenne que l’ensemble des Avengers d’en face, si ce n’est même plus. A un point où il vole carrément la vedette sur des personnages que nous connaissons pour la plupart, du moins, depuis maximum 10 ans, moins pour d’autre. Tout est expliqué, tout est posé, tout est limpide. Décidément, une fois de plus, Marvel fait un sans fautes et m’offre enfin un méchant que j’ai attendu de sa part depuis tellement de films et d’années, même si Aela dans Thor Ragnarok fut une première pierre posée en ce sens, Thanos se voit magnifié, limite glorifié même. A tel point que finalement, on ressent un certain éventail d’émotions envers ce titan fou de pouvoir. A tel point aussi que la consistance et les sujets de réflexions que j’exige et que seul DC Comics m’offre est ici à citer dans les points positif. Avengers Infinity War n’est donc pas un film léger, juste bon à divertir les foules. Non, il arrive à concilier les deux côtés de la barrière avec brio à tel point qu’après la scène post générique habituelle, vous vous mettrez à vous poser tout un tas de questions sur la suite des réjouissances.

Marvel à enfin compris ce que j’exigeais de lui depuis le 1er Avengers

Avengers image 5.jpg

Je me souviens quand le 1er Avengers était sorti, l’ambition d’afficher autant de personnages principaux en même temps était alors considéré comme un exploit et Marvel avait plutôt bien réussi son coup en permettant à Joss Whedon de nous narrer le conflit entre ce qui deviendrais les Avengers et Loki avec l’armée des Chidoris, envoyé justement par Thanos pour mettre la main sur le Tesseract aka la première pierre de l’infinité. Depuis, Marvel à sorti du bon (Captain America 2), du moins bon (Captain America Civil War, Avengers 2 avec un Ultron au ras des pâquerettes, Thor 2 et Iron Man 2 et 3) et de l’excellentissime comme Thor Ragnarok selon moi. Bref, en ce qui me concerne, Marvel m’a toujours donné l’impression de ne jamais savoir où se situer. Mélanger humour bas de plafond avec situations plus ou moins grave où justement on doit s’attendre à tout sauf à de l’humour est pour moi contre productif. En ce sens, Avengers Infinity War à enfin compris que parfois, se désamorcer tout seul comme un grand risque de perdre son spectateur/spectatrice et à donc saisi l’importance de l’humour dans les moments qui en requièrent peut être et les autres situations, là où justement c’est bien trop grave pour qu’un Tony Stark viennent encore ouvrir sa grande bouche à coup de blagues de merde. J’espère donc que Avengers Infinity War ne fait pas qu’ouvrir la porte à ça. Oui à l’humour quand c’est bien écrit (en ce sens, oui j’ai rigolé à l’humour de ce Infinity War), et que ça sert avant tout le propos de la scène, non quand la situation est bien trop grave. Bref, encore une fois, Marvel à réussi là il s’était bouffé le tapis dans ses films précédents et tant mieux.

Verdict

Avengers image 2.jpg

Je ne l’attendais pas spécialement et même si je l’ai finalement vu pour éviter les spoils en tout genre, j’ai pris une énorme claque inter galactique. Loin d’être un simple cahier des charges, Avengers Infinity War se permet d’être le meilleur film film Marvel depuis 10 ans. Spectaculaire, jouissif, bien écrit et même totalement dingue, Infinity War incarne ce que j’exige de Marvel depuis longtemps et même plus encore. Une réussite de bout en bout qui redistribue aisément les cartes et qui en fera discuter pendant un petit moment avant d’attendre le prochain.

Ce que j’ai aimé

  • Chaque héros sont traités de façon équitable
  • Thanos n’est pas qu’un simple méchant de plus et à droit à pas mal de scènes bien à lui
  • Aucune baisse de rythme, mené tambour battant pendant 2h30
  • L’humour bien traité et bien utilisé
  • Des scènes de bastons totalement dingue
  • Une fin qui aura de vraie répercussions, y compris dans Agent Of Shields
  • On va s’en poser des questions avec cette fin !
  • Le ton du film, qui me fait penser à Batman V Superman dans son genre
  • Enfin du Marvel comme j’aurais voulu le voir depuis tellement de temps et de films !

Ce que j’ai moins aimé

  • Une scène que je ne comprends pas, vers la fin…
  • Et c’est tout !

Son appréciation

Inattendu coup de poing super héroïque venue de je ne sais quelle galaxie, Avengers Infinity War n’est pas qu’un simple film de Marvel supplémentaire, il est bien plus que ça. Un bijou du genre, respectueux de ses personnages et de ses fans. Loin d’être un divertissement avec des super héros eud’dans, Avengers Infinity War est la consécration après plus d’une trentaine de films. Bref, vivement le prochain avec un énorme plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s