[Focus] The Frozen Wilds, la grosse extension de Horizon Zero Dawn

Sorti début 2017, Horizon Zero Dawn a su se faire une (grosse) place dans le coeur des fans de RPG, grâce notamment à son héroïne Aloy, femme ultra badass et bien loin des clichés modernes (Critique ici). C’est ainsi, dans une surprise générale, que Guerrilla offre à son Open World post post apo une grosse extension afin de conclure ce 1er chapitre en fanfare. C’est donc parti pour aller tout au nord du monde de Horizon, dans les décors enneigés du territoire Banuk, où l’épais manteau blanc d’hiver se montre à son plus beau et que les aurores boréales dansent sous nos yeux conquis.

HZD Frozen Wilds blog

Avant tout, sachez que The Frozen Wilds nécessite le jeu de base et qu’il n’est donc pas un stand alone. Il est aussi préférable d’être minimum niveau 35 en difficulté facile (niveau 40 en normal minimum, vous verrez pourquoi plus bas) et d’avoir fait la quête principale « Une chercheuse aux Portes ». Il y a aussi deux manières d’obtenir cette extension : en démat’, qui vous demandera donc 20€ grand max et 9 go d’espace libre ou bien d’acquérir la Complète Edition qui regroupe Horizon Zero Dawn et cette extension dans une version PS4 physique. Aucun SPOILS dans cet article.

Horizon Zero Dawn™_20171107164838.jpg

Sur les Terres Banuk, un mal ancien, mystérieux et dangereux, sévit

Horizon Zero Dawn™_20171107165516.jpg

Direction donc le nord de la Map où une nouvelle zone toute nouvelle et toute mystérieuse vient d’apparaître. Après avoir discuté avec un PNJ à l’indicateur bleu, voilà que la curiosité d’Aloy (et la vôtre normalement) est piquée au vif et vous décidez d’aller voir ce qu’il s’y passe. A peine arrivée, Aloy et vous êtes accueillis à bras ouvert par une nouvelle machine toute belle et bien vicelarde. Même si j’accuse le coup de n’avoir pas pu y (re)jouer entre temps, les réflexes reviennent, à la dur, et ce nouvel ennemi m’en à quand bien fait baver. Un accueil comme celui là fait quand même chaud au coeur… Bref, on arrive dans un camp Banuk où on assiste à un rite célébrant les morts de la tribu. Pourquoi ? Comment ? L’extension cultive d’emblée le suspense et distille une pincée de mystère ici ou là. C’est super intéressant, bien narré, la mise en scène à été pour le coup rehaussée, avec des mouvements de caméra durant les discussions. Votre mission est donc de faire la lumière sur cette menace qui corrompt les machines dans cette région reculée et inhospitalière, au travers de quêtes plus ou moins longue et plus ou moins intéressantes. Mais rassurez vous, en globalité cette extension est très très bonne en terme de scénario. Une histoire qui fait écho à celle de base et qui se connecte parfaitement bien. Sans spoiler, les joueuses et les joueuses qui ont percés les mystères de Horizon Zero Dawn seront agréablement surpris par le scénario de cette extension.

Horizon Zero Dawn™_20171107190145.jpg

Les nouveautés introduite dans The Frozen Wilds

Outre une histoire vraiment plaisante à suivre et des quêtes annexes bien foutues, cette seule et unique extension de Horizon Zero Dawn à du contenu sous le bras, rien que pour nous. Nouvelles machines comme le Scorcher, une sorte de Dent de Scie dopé sous acide d’une puissance et d’une agilité sans pareil. Pour vous la faire courte, il ne faut surtout pas se dire que le combat est plié d’avance, même en normal. J’en ai fait l’erreur et ce bougre m’a littéralement remis à ma place et j’ai beau être level maximum (oui, oui, lvl 50), il en a rien à faire et vous reprend easy (il m’est arrivé d’avoir la barre de vie pleine et de me faire dézingué en un coup, je déconne pas). Au point même de devoir sortir l’armure antique et son bouclier d’énergie (à savoir que dans Horizon Zero Dawn, j’ai fait tout le jeu en normal, avec la tenue de départ, y compris le boss de fin, hé oui). De plus, le niveau maximum d’Aloy a été étendu, elle pourra donc atteindre le niveau 60 dorénavant et répartir ses points dans un arbre de compétences supplémentaire appelé « Voyageuse ». Nous avons aussi d’autres machines qui sont vraiment chiantes en groupe, le seul moyen de s’en débarrasser étant de jouer sur leur point faible (toujours basé sur un cycle d’élément comme le feu, la glace, l’électricité). Une nouvelle zone de chasse avec trois nouvelles épreuves à passer et qui vous demanderont d’être à la fois rapide et furieux, ainsi que de nouvelles armes et tenues, uniquement disponible avec une monnaie spécifique qu’il faudra soit obtenir dans les quêtes ou à trouver sur la map de cette extension. D’ailleurs, parlons en de cette map. Drapée sous un manteau de neige de toute beauté, le terrain de jeu est dépaysant à souhait, les décors sont toujours aussi magnifiques à regarder et il m’est arriver de m’arrêter plusieurs fois afin de contempler la vue et de jouer avec le mode photo. La région est vraiment magnifique et tranche littéralement avec celle du jeu de base. Au passage, il faut noter que la faune locale s’est vu enrichir de nouveaux animaux comme les écureuils ou les chèvres et que la neige n’a jamais aussi bien craquer virtuellement parlant, un plaisir de tout les instants, cette neige.

Horizon Zero Dawn™_20171107170026.jpg

Un avis givré qui se réchauffe au chocolat tout chaud

Horizon Zero Dawn™_20171107192532.jpg

The Frozen Wilds est une extension. En soi, elle n’a rien d’obligatoire et vous pouvez très bien passer outre sans que la suite de Horizon Zero Dawn nécessitera à sa sortie que vous ayez fait cette aventure. The Frozen Wilds est plus un moyen pour le studio Guerrilla de nous « offrir » un peu plus de temps en compagnie d’Aloy dans une aventure inédite en attendant le développement de la suite, qui n’est pas prête de sortir (beh ouais, n’est pas Activision ou Ubisoft qui veut). En terme de ratio de prix et de temps de temps, The Frozen Wilds est vendu séparément, en démat’ à 20€ et vous retiendra au minimum une bonne quinzaine d’heures, un poil plus si comme moi, vous décidez de « clean » la carte, c’est à dire de tout faire de fond en comble (et encore je ne compte pas le temps de jeu pour les trophées). Mais tout n’est pas parfait dans The Frozen Wilds, au contraire même. Pour avoir quand même fait un certain nombre d’extensions dans pas mal de JV (il n’y a qu’à regarder tout ce que je vous propose sur le blog pour s’en convaincre), The Frozen Wilds à pour moi le syndrome de la facilité de difficulté. En effet, il m’arrive parfois de me rendre compte que la difficulté intrasèque d’une extension est beaucoup plus élevée que son jeu de base. Certains et certaines me diront que c’est une bonne chose et je n’ai aucun problème là dessus mais augmenter la difficulté de façon aussi prononcée est un moyen pour n’importe quel studio d’insuffler une durée de vie artificielle à son extension. Il n’est pas normal de se rendre compte, dans un RPG, d’arriver dans une zone, en étant au niveau max, et de constater que les très nombreuses heures de jeu déjà avalées n’ont pratiquement servi à rien, étant donné que l’impression de faiblesse est palpable (pour rappel, sans compter le NG+, j’ai mit 65 heures pour platiner Horizon Zero Dawn). Je me pose donc la question, après avoir atteint le niveau maximum, d’avoir le meilleur équipement possible et d’être en difficulté normale (et pas difficile, ni ultra hardcore de la mort qui tue ton chat de cuisine) de se faire tuer en un ou deux coups par un ennemi dont la difficulté est rehaussée de façon très importante. Ce qui à pour effet, non pas de me stimuler mais de m’agacer. Je ne suis pas fan de ce genre d’extensions qui ont une difficulté exacerbée juste pour légitimer un quota d’heures de jeu pour la finir. Mais pour Horizon Zero Dawn, j’accepte de faire volontiers une exception ❤

Horizon Zero Dawn™_20171108172603.jpg

Conclusion

Horizon Zero Dawn™_20171108170613.jpg

J’ai aimé, pardon j’adore Horizon Zero Dawn et Aloy, sa douce, belle, rebelle, solitaire, courageuse et badass héroïne. The Frozen Wilds est l’une des meilleures extensions du moment et elle permet d’accompagner Aloy dans une dernière aventure bien intéressante et bien narrée d’une quinzaine d’heures de plus, du contenu supplémentaire et le tout pour un petit prix. Mais tout n’est pas si parfait que ça. Oui The Frozen Wilds à un « petit » prix en comparaison de tout ce qu’il propose en terme de contenu. Mais Guerrilla tombe dans la facilité en augmentant drastiquement la difficulté, dans l’espoir d’allonger virtuellement la durée de vie d’une extension qui n’en a pas du tout besoin. Ce qui est dommage en soi puisque The Frozen Wilds est l’une des meilleures extension de cette année et de loin.

Horizon Zero Dawn™_20171108215335.jpg

Les +

  • Un scénario vraiment bien écrit et narré à la perfection qui répond à une tonne de questions mais qui en expose d’autres
  • Les dialogues ont gagnés en dynamisme, grâce à des effets de caméras ici ou là
  • Certaines expressions faciales améliorées
  • Le mode photo, cet ami qui vous accompagne même dans le grand froid
  • Le bruit de la neige qui craque, alors ça je vous avoue, c’est du lourd
  • Le panorama de cette nouvelle région, c’est magnifique, vraiment
  • Aloy, encore et toujours ❤
  • De nouvelles machines bien hardcore mais expliquées par le scénario
  • Un « petit » prix pour un contenu décent (une durée de vie solide et de quoi faire durant une bonne quinzaine d’heures)
  • Tout comme la version de base, aucun bugs à noter dans cette extension

Horizon Zero Dawn™_20171116210131.jpg

Les –

  • Les scorcher : c’est officiel, je déteste ces machines là
  • Obligation de changer au moins son arc pour une version plus puissante, exclusive à cette extension, pour tenir la tête haute aux Scorcher
  • Ca va être compliqué de patienter pour la suite maintenant…

Pas d’appréciation sur les extensions

*Article et screenshots réalisés à partir d’une version dématérialisée, achetée par mes soins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s