[Focus] Uncharted The Lost Legacy, l’Aventure avec deux grands F

Quasiment 1 ans après avoir clôturé de la plus belle des manières les aventures du plus taquin des aventuriers, Nathan Drake bien sûr, Naughty Dog revient avec une extension sous titrée The Lost Legacy, le flambeau est donc passé à cette très chère Chloé Frazer. Secondée par Nadine Ross, toute les deux vont partir à la poursuite d’un ancien trésor disparu. La recette « Uncharted » fonctionne t’elle toujours autant ? Réponse dans une critique un peu beaucoup aventurière.

Uncharted TLL Blog.jpg

Je me concentre avant tout sur le solo mais sachez que tout le multi et ses modes sont compris dans la galette. Il y a légèrement du spoil dans les screenshots présent dans la galerie tout en bas.

Article et screenshots réalisés à partir d’une version PS4 dématérialisée, comprise dans l’Expansion Pack de Uncharted 4.

De Uncharted 4 à Uncharted The Lost Legacy

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831193225.jpg

Uncharted 4 sortait dans un climat où Naughty Dog avait évolué, changé, élevé son art avec un certain The Last Of Us. Une écriture scénaristique sans précédent, des personnages criant de vérité à la psychologie plus que réaliste et une claque autant infligée aux joueurs et joueuses qu’à l’ensemble de l’industrie. Le studio était donc attendu au tournant avec la dernière aventure de Drake et sa joyeuse bande. Et on peut dire que la déception était restée à sa maison elle. Naughty Dog avait donc prouvé avec Uncharted 4 qu’une évolution avait été atteinte, que dorénavant, une certaine forme de maturité était actée, ancrée. Une fois le chapitre de l’aventurier refermé, grâce à une scène finale des plus marquante, le studio nous confirmait la couleur : il en avait pas vraiment fini avec la formule Uncharted. Au début, un dlc solo fut annoncé. Puis au fil du développement, selon les dire du studio californien, on parlait alors d’une grosse extension, de celle que même le studio ne s’attendait pas à faire. Sorti le 23 août dernier, en version physique et en démat, Uncharted The Lost Legacy change son personnage principal mais garde la seule chose qui se devait d’être gardée : la maturité d’écriture qui fait dorénavant toute la patte du studio.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831194926.jpg

Chloé et Nadine partent à l’aventure

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831195900.jpg

Exit Drake, on retrouve la fameuse et bien trop sexy Chloé Frazer alors que cette dernière est en Inde. Uncharted The Lost Legacy commence non pas timidement mais avec un constat qui me surprend encore à l’écriture de ces lignes : la frontière entre le cinéma et le JV est de plus en plus mince. En effet, outre la question graphisme où je reviendrais plus bas, l’intro respire la maturité d’écriture en nous offrant une ouverture généreuse et respirant bon les retrouvailles avec un personnage qui méritait depuis Uncharted 2, sa propre aventure. La voilà qu’on la retrouve, alors que cette dernière est donc en Inde. Elle doit contacter une mystérieuse autre partie qui lui donne rendez vous en plein coeur des zones de combats entre les rebelles d’un côté et le pouvoir en place. Néanmoins, pas questions de nous dire qui sont les gentils et les méchants, nous sommes en zone de guerre, point. Le mystérieux contact n’est autre que la fougueuse Nadine Ross, introduite dans Uncharted 4. Cette dernière est maintenant à son compte et bosse donc non pas pour Chloé mais avec cette dernière. Leur but étant de mettre la main, avant les méchants et pas gentils, sur un ancien trésor oublié. Pour cela, il faudra donc partir à l’aventure et se coltiner un certain Asav, dans la joie et l’allégresse.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831200706.jpg

Partons à l’aventure très chère

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831201643.jpg

Pratiquement immédiatement, le jeu lance donc son épopée, votre but et celui de notre duo sera de mettre la main sur un trésor pouvant décider de l’issue de la guerre en cours. Pour cela, il nous sera demandé d’aller trouvé la localisation du fameux bibelot. Et on peut dire d’entrée de jeu, Naughty Dog aime bien les grandes étendues. Vous serez lâché dans un hub plutôt grand où vous pouvez aller presque où vous voulez, en 4×4 ou même à pied (par contre vous allez marcher si c’est ça). Cette grande zone rappelle fortement celle de Uncharted 4 mais se démarque par le dépaysement qu’on ressent. Ce que vous voyez au loin, vous pouvez vous y rendre sans souci et encore mieux, puisque Naughty Dog nous a caché une petite mission optionnelle qui joue sur la fibre d’aventurier que nous avons (ou non) en nous puisque vous pouvez mettre la main sur 11 jetons planqués un peu partout sur la map pour mettre la main sur un trésor qui à une utilité assez intéressante. Par la suite, le jeu reprend un peu le chemin de la linéarité mais s’offrira des moments plutôt fort, entre la course poursuite avec un véhicule blindé ou une baston bien sentie avec le grand méchant de l’histoire. Et ce n’est qu’un court exemple de ce que cette aventure nous réserve (beh ouais, spoil toussa). Nous sommes donc en terrain connu et maitrîsé par un studio qui n’a jamais aussi bien garder la main sur son bébé.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831201828.jpg

Un duo inédit mais surprenant et attachant

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831202442.jpg

Introduite dans Uncharted 2, la très charmante Chloé Frazer est pour moi l’un des meilleurs personnages vidéo-ludique que j’ai pu connaitre. Insolente, courageuse et tête brûlée sur les bords (et même un peu sexy en fait, je trouve…), elle méritait depuis un moment sa propre aventure et c’est enfin le cas. Mais la demoiselle n’est pas seule. Elle fait équipe avec Nadine Ross, introduite elle, dans Uncharted 4. Et là, je vous avoue que mise à part le fait que je la trouvais badass, hé bien, j’en pensait pas plus d’elle. Donc au départ, je vous avoue, j’étais un peu réticent de la revoir, même si il est vrai que voir un personnage avoir la chance de s’épanouir à nouveau est toujours une bonne nouvelle. Et cette dernière ne m’a pas déçu. Naughty Dog a su profité de l’occasion pour nous la révéler, pour nous montrer une nouvelle facette de ce duo de femmes que tout ou presque opposent. Et pourtant, l’adage « les contraires s’attirent » marche ici du feu de dieu. J’ai ressenti un plaisir immense à les voir se chambrer ou se parler sérieusement et s’entraider dans les coups durs, rire de leur facéties (et il y en a, les deux sont amusantes !). Bref, tout ça pour vous dire que Chloé et Nadine assurent le show, en soufflant sur les badass time et les moments plus sérieux.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831202926.jpg

Juste une simple extension ?

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831203901.jpg

L’utilité d’une extension varie d’un studio à l’autre. Chez Bethesda par exemple, c’est de nous « offrir » un nouveau terrain de jeu avec notamment Far Harbor, chez CDPR avec Blood And Wine, un contenu gargantuesque dans tout les compartiments (au pifomètre, le nouveau jeu de Gwynt de Skellige ou le domaine viticole offert par la Reine). Mais je ne vais pas toutes les faire, vous comprenez où je veut en venir. Ici, pas question de bousculer la grand mère dans le bassin d’eau douce, non. C’est plus l’opportunité d’offrir un quart d’heure de gloire à des personnages secondaires qui méritaient de se voir propulser en première ligne. Uncharted The Lost Legacy n’est pas devenu un autre jeu en cours de route, si vous avez déjà fait les quatre opus précédents, vous serez en terrain connu. De l’aventure, de l’action, des décors somptueux, des énigmes ici ou là, de l’escalade, tout est ici parfaitement calibré et sent bon le Uncharted. Vite fait, un mot sur le méchant, Asav. Hé bien il fait le méchant comme on commence à avoir l’habitude, c’est à dire qu’il a un but bien précis derrière la tête et il sert pas à grand chose sauf à une surprenante chose dont je tairais la teneur et qui pour ma part, m’a juste filé un petit coup à mon coeur… Mais ça reste avant tout une extension, certains et certaines pesteront d’une certaine redondance, voir même d’une répétitivité. Là où Uncharted 4 s’adressait autant tout aux fans de la saga qu’aux nouveaux venus, The Lost Legacy est avant tout réservé aux fans aimant la licence et ses personnages, qui voulaient un « dernier tour de piste » avant un bon moment. Oui car il est bon de rappeler que The Lost Legacy est le dernier Uncharted. Soit tout court, soit avant un bon paquet d’années. Hé oui.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831210042.jpg

T’as de beaux yeux tu sais

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170831213152.jpg

On va passer vite fait la question des graphismes parce qu’il est devenu inutile de rappeler que le studio a maintenant réussi à combiner une écriture bien foutue et des graphismes tout simplement superbes. Combien de fois, je me suis arrêté pour contempler le paysage, je serais incapable de répondre à cette question mais Uncharted The Lost Legacy se sert de ses graphismes pour vous dépayser un max et il y arrive sans problème. Aucun bugs, aucun ralentissements, aucun problèmes techniques à noter. La VF est toujours aussi chouette (enfin à mon sens), la bande son, c’est toujours bien orchestré, calme dans les moments calme et énergique dans les moments de bastons bien senties. Vint alors la question de la durée de vie. Uncharted The Lost Legacy est une extension. Dans ce sens, je ne sais pas vous, mais moi j’ai tendance à faire la différence entre le JV de base (ici Uncharted 4), même si je vous le rappel, Uncharted The Lost Legacy est un stand alone, et son extension. Donc sur cette épineuse question, j’ai fini The Lost Lecacy en a peu près 9 heures et quelques minutes, en difficulté normale, en fouillant un peu partout et jouant souvent avec le mode photo. Certains d’entre vous me diront « QUOI ??? 9 heures pour 40€ ??? C’est une honte ! » Et ça peut se comprendre parfaitement… Si nous parlions d’un JV. Ici, ce n’est pas le cas, puisqu’il s’agit d’une extension. J’ai déjà fait des extensions dont la durée de vie était divisée par trois par rapport à The Lost Legacy (le premier qui me vint à l’esprit étant Left Behind de The Last Of Us justement). Ici, nous avons une grosse aventure avec un début, un milieu et une fin qui prennent leur temps. Rien n’est bâclé et le résultat final sent superbement bon l’aventure « Unchartedienne ». Donc oui, il est vrai que c’est « court » mais une fois fini, comme moi, vous n’aurez qu’une envie : y retourner encore une fois. Ou pas, à vous de voir.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170901194629.jpg

Mais il y a toujours un mais dans l’histoire

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170901201249.jpg

J’ai pris un plaisir immense à être aux côtés de Chloé et Nadine entre session d’escalades et fusillades. Je n’ai pas vraiment de reproches à faire sur la formule en elle même mais le seul défaut pour moi et je m’en rend compte après un certain Horizon Zero Dawn, c’est le mode photo de Uncharted The Lost Legacy et probablement celui de Uncharted 4. Ce petit monstre de poche est un fait un peu fourbe dans le sens où j’ai pas vraiment eu la liberté de faire les screenshots que je voulais à cause de l’option de contrôle de la caméra. Ce qui est un peu dommage puisque quand vous avez une idée précise de cliché et que vous ne pouvez pas le faire comme bon vous semble, c’est un peu frustrant je trouve… Mais c’est réellement un mais de chipotage, j’en suis conscient.

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170901202716.jpg

Verdict

Uncharted™_ The Lost Legacy_20170901213243.jpg

J’attendais fortement cette (peut être ?) dernière et ultime aventure estampillée Uncharted. Chloé et Nadine s’unissant pour mettre la main sur un trésor avant le vilain de circonstance, fût un moment très agréable pour moi. Un peu moins de 10 heures de bonheur, dans une extension respectueuse des fans de la saga, entre dépaysement et moment de castagne, entre petite lutte avec le mode photo et brisage de couilles des méchants pas gentils, la formule n’est pas bousculée mais nous offre un dernier tour de piste avec de retrouver Ellie et Joël. Là où Uncharted 4 pouvait s’adresser aux fans inconditionnels ainsi qu’aux nouveaux venus, joueurs comme joueuses, Uncharted The Lost Legacy lui, parlera avant tout aux amateurs de la licence. Une belle lettre d’amour avec les personnages les plus en retrait en temps normal, dans des paysages invitant avant tout à se poser et à contempler. Que demander de plus ?

Les +

  • Enfin Chloé Frazer dans le beau rôle, c’est pas trop tôt !
  • On découvre Nadine sous une nouvelle facette, c’est cool
  • Un écriture toujours aussi maîtrisée, c’est toujours aussi surprenant en fait
  • Le duo Nadine/Chloé, magnifique
  • Les décors, tout simplement dépaysant
  • L’humour de temps en temps, j’ai bien aimé
  • Une très bonne aventure, du début jusqu’à là fin

Les –

  • Le méchant, il sert pas à grand chose en fait (sauf à être méchant pas gentil)
  • Le mode photo, cet être fourbe
  • Nous ne sommes plus prêt de revoir Uncharted, si ?
  • Et vous, ça va bien ou bien ?

Pas d’appréciation sur une extension

La Galerie de l’intégralité de mes screenshots durant mon aventure (attention risque évident de spoils)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s